Exposition « Une odysée en terre Phuomai »

Garance Be. est une artiste autodidacte, peintre et sculpteure qui se forme au dessin, à la connaissance de la couleur, à l’histoire de l’art en copiant des œuvres majeures de divers courants artistiques. Les rencontres auprès d’artistes permettent un autre apprentissage par le partage du savoir.

Ainsi, elle ne dépend d’aucunes influences d’écoles artistiques et s’oriente vers une recherche, une écriture plastique intimiste qui évolue au fil du temps.

Elle est artiste femme, le revendique et son travail propose un regard féminin sur le corps de la femme sans tricherie mais avec respect face à l’évolution de ce corps qui se transforme, vieilli tout en continuant à s’épanouir.

En parallèle à cette exposition, des références sur l’histoire des femmes artistes se dévoilent. Cette longue partie méconnue dans l’histoire de l’art et bien trop souvent plongée dans l’oubli est source de travail de Garance Be.

Qu’est-ce que le nu dans l’art ?

Présent au néolithique puis à la période antique, récusée au moyen-âge, rétabli à la renaissance avec les connaissances des proportions, le 17e siècle le voile, le 18e siècle l’idéalise, le 19e siècle le conjugue avec la réalité puis aborde le corps comme expression nouvelle plus intellectualisée. Le 20e siècle le simplifie, le déforme ; il devient message et le 21e siècle continue cette exploration.